Des emails d'activation de comptes sont envoyés à nos utilisateurs. Vérifiez aussi dans votre dossier Spam / Courrier Indésirable ! Si vous n'avez pas reçu de mail contactez-nous à l'aide du lien ci-dessus.
Si notre message se trouve dans le dossier Spam, nous vous serions reconnaissants de le marquer comme "non-spam" (ou autre mention équivalente) afin de nous aider à atteindre les autres utilisateurs de Cheela.

Conversation 66940 - Pour avoir des enfants juifs, pas trop le choix

MickaelG
Dimanche 16 décembre 2012 - 23:00

Bonjour
J'ai une question importante à vous poser qui est très actuelle

De plus en plus de femmes se tourne vers des relations et des mariages avec des non-juifs et quand on essaie de comprendre la démarche, la réponse fréquemment entendu est : " c'est pas si grave mes enfants seront juifs quand même"

Alors ma question est des plus respectueuses mais je me demande parfois si D... aurait-il mal fait les choses et "autoriser" les femmes à pouvoir se marier et faire des enfants avec des non-juifs sans que cela ne soit trop grave pour elles et "contraindre" les hommes à chercher et chercher ... la femme de leur vie obligatoirement JUIVE parce que sinon, ils détruirais les générations futures

J'ai 40 ans et je n'ai toujours pas trouvé mon zivoug malgré tous les efforts déployés, et je me dis parfois qu'il faudrait que je fasse comme tout le monde - trouver une non juive avec qui je m'entends bien, lui faire vivre une vie de "presque juive" , éventuellement une conversion etc ...

Merci pour votre réponse, je pense que c'est une question que beaucoup d'entre nous se posent

Mme Hanna Ovadia
Jeudi 10 janvier 2013 - 04:30

Ma premiere reaction a votre question est: qu'a vous entendre ca a l'air super facile de trouver une femme non juive avec qui s'entendre !!!! et qui plus est qui accepterait de "vivre une vie de presque juive, eventuellement une conversion! etc..." (pour vous citer). C'est qd mm plus facile de construire une vie juive avec une juive, non?
Mais de toute facon, la "facilite" n'est pas une valeur.

J'aurais d'abord dit que la mere d'un enfant est une certitude a 100%, le pere pourrait etre theoriquement "mis en doute". Mais la reponse juive a cette question a plusieurs niveaux, dont l'extraordinaire faculte du sein maternel a nourrir le foetus aussi bien physiquement que spirituellement (imagee par l'ange qui enseigne la Torah dans le ventre de la maman).

La questtion de la matrilinearite a deja ete traitee sur le site: 2118 , 1138, 1164...

Pour ce qui est des enfants nes d'un pere non juif, cela n'a peut-etre pas les memes consequences que la mixite inverse au niveau de la judaiete, mais cela reste tout autant interdit !

Pour ce qui est de D. qui fait "bien" ou "mal" les choses, il y a d'abord a verifier si on fait soi-meme "bien les choses"...
Et puis, si vous n'y avez pas encore pense, il y a aussi des filles juives celibataires en Israel...
:)