Des emails d'activation de comptes sont envoyés à nos utilisateurs. Vérifiez aussi dans votre dossier Spam / Courrier Indésirable ! Si vous n'avez pas reçu de mail contactez-nous à l'aide du lien ci-dessus.
Si notre message se trouve dans le dossier Spam, nous vous serions reconnaissants de le marquer comme "non-spam" (ou autre mention équivalente) afin de nous aider à atteindre les autres utilisateurs de Cheela.

Les chapitres bibliques

OMSTEF
Profile picture for user OMSTEF
mer 18/01/2006 - 23:00

Bonjour,
Suite à votre reponse à la question 28212, je reste perplexe.
J'ai l'impression d'avoir mal compris:
La thora a été découpée en parachiot, que nous lisons chaque Shabbat.
Mais est-ce Daniel Bomberg qui aurait decoupé les textes de la thora pour en faire des parachiot, ou simplement est-ce le premier imprimeur à editer des livres hebraiques ?
Car je pense que le fractionnement de la thora en parachiot existe depuis beaucoup plus longtemps que Daniel Bomberg.

Merci pour votre reponse.

Rav Elyakim Simsovic
ven 17/02/2006 - 13:55

En fait, la division de la Bible en chapitres, ce qu'on appelle techniquement la capitulation, division que nous utilisons pour les références du type chapitre x verset y, est due à Etienne Langton, archevêque de Cantorbéry au XIIIème siècle.
C'est la diffusion de l'imprimerie qui a consacré cet usage, cette capitulation ayant été adoptée par les premiers imprimeurs chrétiens des Bibles hébraïques. À noter que Langton a conservé la structure des versets conformément à la partition juive traditionnelle. Sa division en chapitres correspond à l'idée qu'il se faisait des unités thématiques, ce qui est par ailleurs une source intéressante sur la différence entre la conception juive et la conception chrétienne à ce sujet. C'est ainsi, par exemple, qu'il termine le premier chapitre de la Genèse à la fin du sixième jour, séparant le chabbat de l'oeuvre du commencement, qui du point de vue de la tradition juive en fait intégralement partie. Si nous avions à indiquer quel serait le premier verset d'un deuxième chapitre, ce serait le verset 4 de l'actuel chapitre 2...
À noter aussi que, sauf pour les premiers versets de chaque Livre, il n'y a aucun sens à se livrer à des hypothèses fondées sur le fait que tel verset aurait tel numéro dans tel chapitre.

La massora juive, qui fixe le détail très précis de l'écriture de la Thora ainsi que sa "ponctuation" réalisée par les signes de cantilation (les ta‘amim), divise aussi le texte de la Thora en paragraphes dits "ouverts" ou "fermés" correspondant à la manière dont le texte figure dans le roukeau de la Thora. Quand le passage commence sur une nouvelle ligne, il est dit "ouvert" (ceci est indiqué dans les textes imprimés par la lettre peh [p] pour "Petou‘ha) ; lorsqu'il commence sur la même ligne avec un espace de la taille de quelques lettres pour le distinguer du précédent, il est dit "fermé" (ceci est indiqué dans les textes imprimés par la lettre samekh [ס] pour stouma).

Par ailleurs, il y a une division traditionnelle pour la lecture hebdomadaire en parachiyoth afin de terminer la lecture de toute la Thora en un cycle d'un an depuis le chabbat qui suit la fête de Souccoth jusqu'à Simhat Thora de l'année suivante.

J'espère que ceci clarifie un tant soit peu la question.