Malediction!

Anonyme (non vérifié)
sam 01/02/2003 - 23:00
Comment se fait-il que dans les malédictions de כי תבוא il y ait un כתיב קרי sur ובעפלים et ובטחרים alors que ces deux mots sont des purs synonymes?
[J'aimerais avoir une réponse précise comme celles que l'on trouve très souvent sur votre site et pas une que l'on a l'habitude d'entendre des rabbins Français (et peut-être Israëliens aussi), qui consiste à dire que c'est une habtude de nos Sages, une halakhah de Moïse du Sinaï, etc. et que les raisons sont spirituelles(alors que le questionneur le savait déjà)... Ce qui signifie qu'ils ne connaissent pas la réponse. Or, les rabbins de Cheela sont de grands תלמידי חכמים (je le pense vraiment), alors j'espère qu'un d'eux pourra me donner une explication de ce כתיב וקרי inexplicable.]
Rav Elyakim Simsovic
jeu 20/02/2003 - 23:00
Ces mots sont effectivement synonymes, mais en lachone haqodèche le mot tel qu'il est écrit est plus brutal, plus cru, que le mot tel qu'il est lu. De ces synonymes, l'un est donc plus "pur" que l'autre !
Or le Talmud (Méhuila 25b) enseigne que tout ce qui est écrit dans la Thora de manière grossière (liggnaï) est lu de manière raffinée (léchèva'h) et la guémara cite cet exemple parmi d'autres. Et Rachi souligne que עפלים est plus explicitement vulgaire que טחרים.
Ce qéri kétiv se retrouve dans I Samuel 5, 6. Rabbi Eleazar Bromer Halévy explique dans l'introduction à son ouvrage Michpat Katouv sur les qéri kétiv des Prophètes et des Hagiographes (NaKh), Principe n° 5 que la règle d'utilisation d'une forme propre s'applique à tous les où le grand public mal informé des significations toujours saintes visées par la Thora risquerait d'avoir une réaction négative à entendre des mots qui dans la conscience commune sont perçus comme particulièrement vulgaires.
Voir aussi le commentaire de rabbi David Qim'hi sur ce verset de Samuel.