Des emails d'activation de comptes sont envoyés à nos utilisateurs. Vérifiez aussi dans votre dossier Spam / Courrier Indésirable ! Si vous n'avez pas reçu de mail contactez-nous à l'aide du lien ci-dessus.
Si notre message se trouve dans le dossier Spam, nous vous serions reconnaissants de le marquer comme "non-spam" (ou autre mention équivalente) afin de nous aider à atteindre les autres utilisateurs de Cheela.

Etudier dans la nuit du 24 au 25 décembre ?

babaz
Profile picture for user babaz
jeu 09/12/2010 - 23:00

54731
Voici ce que j'en ai entendu (en auditeur libre) : le caractère de ce jour, de par ce qui y est commémoré {bien qu'a priori à tort, historiquement}, est si "néfaste", que l'étude de la Torah lui conférerait - au passage... ? - des "forces" occultes, qui en accroîtraient ce caractère.
Hayom yom du 17 Tevet :
"VENDREDI 17 TEVET 5703
Nous avons coutume de ne pas étudier la Torah, le (25 décembre). Mon père (le Rabbi Rachab) m'en donna la raison: nous ne désirons pas ajouter de la vitalité (à cette nuit).
Mon père (le Rabbi Rachab) dit une fois: “ceux qui éprouvent tant d' "ardeur" à l'étude que ces huit heures (pendant lesquelles ils ne peuvent apprendre) dérangent profondément, je les désapprouve”.
Cette suspension de l'étude prend fin au milieu de la nuit.
(L'étude de la Guemara, pendant le jour, durait huit heures à la Yechiva Tom'heï Temimim de Loubavitch. Le Rabbi exprime ici son désaccord avec ceux qui tenaient à respecter intégralement le temps d'étude de ce jour.)"
Merci

Jacques Kohn z''l
dim 12/12/2010 - 01:59

Je vous remercie de cette contribution.