Des emails d'activation de comptes sont envoyés à nos utilisateurs. Vérifiez aussi dans votre dossier Spam / Courrier Indésirable ! Si vous n'avez pas reçu de mail contactez-nous à l'aide du lien ci-dessus.
Si notre message se trouve dans le dossier Spam, nous vous serions reconnaissants de le marquer comme "non-spam" (ou autre mention équivalente) afin de nous aider à atteindre les autres utilisateurs de Cheela.

Perruque pour sepharade

tzipo
Profile picture for user tzipo
dim 22/03/2015 - 23:00

Chalom Rav Botshko,

Suite à votre réponse expliquant que "la plupart des décisionnaires n'autorisent pas la perruque[…] surtout des décisionnaires ashkénazes", je vous avoue mon étonnement quand on sait que c’est précisément la grande majorité des poskim (en autre séfarade) contemporains à notre époque qui l’autorisent, pour ne citer qu’eux (sources tirées d’une réponse donnée par Rav Binyamin Wattenberg sur techouvot.com) :

- Rabbi Shalom Messas (Shemesh oumaguen III, §47, 2 et aussi II,§15-17 et encore Tevouot shemesh even aezer §137).
- Le Ben Ish 'Haï (shana shnia Parshat Vayakel §13).
- Rav Bentsion Aba Shaoul ( Or Letsion I, §11).
- Le Kaf A'haïm (o"h §75, SK.19).
- Rabbi Ovadia Adaya ( Yaskil Avdi VII, even aezer §16).
- Rabbi Yaacov Shimshon Shabtaï (Shabbat Shel Mi sur Shabbat 64b d"h Matnitin).
- Rabbi 'Haim Pallagi (dans Roua'h 'Haim even aezer §21, 3).
- Rav Moshe Feinstein dans Igrot Moshé (even aezer II, §12)
- Shiltei Aguiborim (Shabbat 29b).

Comment expliquez-vous votre position ?

Kol touv et à bientôt.

Rav S.D. Botshko
sam 24/10/2015 - 14:38

Shalom

Le Rav Messas explique à juste titre que ce n'est pas une question Achkenaze et sepharade.

En effet, parle de minhag achkenaze et sepharade est justifié lorsqu'il y a une discussionn entre Rabbi Yossef Caro et le Rema, que les sefarades en général suivent Rabbi Yossef Caro et les Achkenzez le Rema.

Le Rav Messas explique qu'à l'origine les fremmes d'Afrique du Nors n'avaient pas l'habitude de porter des perruques et que c'est sous l'influence de la mode que la coutume a changé et il s'est attardé pour justifiier cette habitude.

C'est un grand mérite de sa part de justifier des changements.

Aussi, je reviens sur mon affirmation de "la plupart" et ceux qui permettent ont sur qui s'appuyer, mais sont très nombreux aussi ceux qui interdisent.

Mais vous avez bien fait de rappeler que ceux qui permettent s'appuiient sur des grands.

Biverakha