Des emails d'activation de comptes sont envoyés à nos utilisateurs. Vérifiez aussi dans votre dossier Spam / Courrier Indésirable ! Si vous n'avez pas reçu de mail contactez-nous à l'aide du lien ci-dessus.
Si notre message se trouve dans le dossier Spam, nous vous serions reconnaissants de le marquer comme "non-spam" (ou autre mention équivalente) afin de nous aider à atteindre les autres utilisateurs de Cheela.

Prier parterre le 9 Av

lea-31
Profile picture for user lea-31
sam 25/07/2015 - 23:00

Bonjour,
Tout d'abord merci pour toutes vos réponses sur ce forum.
Ma question est la suivante : le jour de Ticha Béav, il est interdit de s'asseoir sur une chaise. Du coup, lorsque je fais ma tefila, dois-je rester debout tout le long, ou m'asseoir par terre, ou encore est-ce autorisé de s'asseoir sur une chaise pour la tefila?
Merci beaucoup, tsom kal

Rav Sam Elikan
lun 27/07/2015 - 04:49

Shalom,

Désolé du retard, je ne vois la question que maintenant...

1) Il n'est pas formellement interdit de s'asseoir sur une chaise, mais l'usage - fortement recommandé et rapporté dans le Shoulh'an Arouh' (OH 559,3) - est de ne pas s'asseoir sur une chaise jusqu'à midi, en signe de deuil.

2) Vous pouvez vous asseoir parterre si vous le voulez ou encore rester debout, ou même encore vous asseoir sur une chaise de moins de 3 tefah'im (à peu près 30 cm) a priori, avant la mi-journée (h'atzot), même pour prier.

Si vous ne vous sentez pas bien, avez mal au dos, aux jambes, êtes affaibli, âgé, enceinte, etc. etc. - toute raison qui fait qu'on ne s’assoit pas pour le plaisir, mais parce qu'on en a besoin - on peut s'asseoir a priori sur une chaise normale (Aroh' HaShoulh'an YD 387,3; Torat HaYoledet, chap. 48, lettre 12).
Idem pour les voyages (en voiture / bus / avion) à ce moment là - on pourra s'asseoir normalement, pas besoin de se mettre à même le sol.

3) Le seul problème si on est à même le sol en priant serait de se prosterner à même le sol, sans séparation entre le corps (la tête surtout) et le sol (cf. Rambam, hil. AZ 6,7; Sh. Ar. OH 131,8 et comm.).

Cordialement,