Les applications Android et iPhone ne fonctionnent pas pour le moment. Elles redeviendront fonctionnelles dans les prochains jours. Tenez-vous au courant sur le site et sur notre page Facebook !

Tefilin de fête

valfab5
Profile picture for user valfab5
dim 20/09/2015 - 23:00
Bonjour,

Je voulais savoir si je peux transporter mes tefilims pendant souccot.

Sachant que pendant la fête je ne les met pas.

Est ce que je peux les toucher?
Rav Sam Elikan
jeu 24/09/2015 - 05:19
Shalom,

Il est tout à fait permis de transporter et toucher les tefilin durant h'ol hamo'ed.

Durant la fête, certains autorisent en cas de besoin (1), mais l'avis général est d'éviter cela si ce n'est pas nécessaire, les tefilin étant considérés comme "mouktzé" (2).

Cordialement,

Notes :
(1) resp. Mahari Bruna §40 - si on les utilise pour étudier, par exemple la forme du shin, etc. - cette permission est réitérée par le Rav Waldenberg dans resp. Tzitz Eliezer VIII, §5 ; selon le Beour Halah'a OH 31,1 s.v. assour lehaniah' - ce ne serait pas "mouktze", car il n'y a pas d'injonction de mettre les tefilin, mais ce n'est pas interdit, il suit en cela l'avis des Tossafot dans Beitza 15a, s.v. hah'i keamar ; et a priori, cela dépend d'une discussion entre les rishonim concernant l'obligation de mettre les tefilin est-ce parce qu'il faut toujours avoir deux "ot" sur soi ('ot brit kodesh et tefilin ou shabat/fêtes qui sont aussi appelé "'ot hi beini ouvein bnei israël") ou est-ce un commandement lié au temps et le fait de les mettre serait alors un ajout interdit ("bal tossif"), dans quel cas, il serait interdit de mettre les tefilin lors de shabat et des fêtes (c'est ce qu'écrit le Rashba notamment resp. I,61).
Il est intéressant de noter que l'avis du Zohar (H'adash, Shir HaShirim 8a - t. X, p. 61, lettre 205 dans le Soulam) aussi est d'interdire le port des tefilin shabat et les jours de fête.
Cet avis semble être partagé par le Shoulh'an Arouh', tel que le note le Birkei Yossef OH 31,1.

(2) Rema OH 308,4 ; cf. TB Eirouvin 95b-96a et comm. et Beit Yossef OH 308; cf. Shemirat Shabat Kehilh'ata, chap 20, al. 14 et note 32.