Les applications Android et iPhone ne fonctionnent pas pour le moment. Elles redeviendront fonctionnelles dans les prochains jours. Tenez-vous au courant sur le site et sur notre page Facebook !

Ne pas fêter Pourim, c'est bien ?

reichlakich
Profile picture for user reichlakich
lun 23/11/2015 - 23:00
Bonjour à tous,
Est-il autorisé de ne pas fêter pourim ?
Typiquement, si cette année je dors mercredi soir à Yerushalaim et jeudi soir dans une ville non entourée de murailles au temps de Yeoshoua je serai dispensé.
Cette pratique est-elle autorisée ?
Merci d'avance pour votre réponse
Rav Sam Elikan
mar 24/11/2015 - 03:12
Shalom,

Cela n'est pas interdit, mais très mal vu et vivement découragé.

Premièrement, selon le Rosh - si on est le 14 Adar à Jérusalem, on est astreint de fêter le 15, mais même selon les avis des autres rishonim, selon lesquels on tranche la halah'a, il n'est pas bon de "fuir" les commandements !

En cas de besoin, d'urgence, etc. c'est autorisé a priori, mais s'il n'y a en cela aucun besoin, aucune nécessité, pourquoi vouloir se "défaire" des commandements ?

Il y a là un questionnement plus profond, à mon sens, qui doit être posé.
Pourquoi accomplit-on les commandements ?
Et pourquoi vouloir ne pas les accomplir ?!

Cordialement,