Les applications Android et iPhone ne fonctionnent pas pour le moment. Elles redeviendront fonctionnelles dans les prochains jours. Tenez-vous au courant sur le site et sur notre page Facebook !

Il est juif, sa mère !

Shel Dayan
Profile picture for user Shel Dayan
mer 24/02/2016 - 23:00
Shalom à tous les Sages,

Je tiens à savoir d'où vient la loi que l'on est Juif par sa mère? Il ne me semble pas que la Torah a été écrite de mot par mot?

Merci raba cavod
Rav Sam Elikan
jeu 25/02/2016 - 03:50
Shalom,

La Torah fixe explicitement que dans chaque endroit où le mariage n'a pas de force juridique - l'enfant suit la mère.

Par exemple, la Torah dit qu'on a le droit de donner une servante cananéenne à "l'esclave" juif ('eved ivri) et il peut avoir des enfants avec elle, mais lorsque ce dernier sera affranchi, la mère et les enfants resteront dans le domaine du maître (Shemot 21,4) : "Si son maître lui a donné une femme, laquelle lui ait enfanté des fils ou des filles, la femme, avec les enfants, appartiendra à son maître et lui se retirera seul".
De là on voit bien que la Torah fixe que les enfants sont apparentés à la mère et non au père, car ce mariage n'était pas vraiment "légal".
Il en est de même lorsqu'une femme juive "se marie" à un non-juif. Etant donné que la loi juive ne reconnaît pas la "légalité" de ce mariage, l'enfant suit la mère et naît juif.

Il existe une grande discussion entre les rabbins médiévaux quant à savoir de quand date ce principe.
Selon certains (tels les Tossafot) cela date - comme tous les commandements - du Mont Sinaï, alors que pour d'autres (comme le Ramban) cela date d'Avraham déjà.

Je crois qu'au delà de cette discussion technique se cache une grande question identitaire : l'Alliance Divine "familiale" d'Avraham et ses enfants ou l'Alliance Divine - plus formelle - du Mont Sinaï, tel que décrit par le Rav Y.D. Soloveitchik dans son livret "Kol Dodi Dofek" - "Une voix ! Mon amant frappe" (traduit par B. Gross et publié en français à la fin de son livre "Le Croyant solitaire").

Cordialement,