Les applications Android et iPhone ne fonctionnent pas pour le moment. Elles redeviendront fonctionnelles dans les prochains jours. Tenez-vous au courant sur le site et sur notre page Facebook !

Vendre son âme

mbrc
Profile picture for user mbrc
mer 24/02/2016 - 23:00
Chalom,

Je réagis au 79879.

Si notre âme ne nous appartient pas,

Quand c'est fini ici, D. nous place-t-il comme une bougie éternelle et immobile dans un bougeoir. Ou bien non, on pourra tout de même se déplacer dans le prochain monde et si l'on souhaite avoir notre endroit intime, une sorte de chambre tranquille, sans vis a vis, a l'abris du "regard" des autre âmes et des anges ?

L'homme est content d'avoir un chez soi et son moyen de transport, pourquoi ne pas imaginer souhaiter avoir la même chose dans le prochain monde.

Ici bas, il y a des moments où l'on a envie de rendre visite a l'autre et des moments ou on ressent le besoin d'etre seul et non-visible aux autres, histoire de reprendre des forces en toute tranquillité.

Qu'en est il de la volonté Divine ?
Rav Sam Elikan
jeu 25/02/2016 - 15:57
Shalom,
Les concepts même de lieu et temps qui sont des dimensions du réel et de la matérialité - il se peut très bien que dans un monde complètement spirituel ces concepts n'aient aucun sens.

Cependant, il y a effectivement certains rabbins qui explicitent qu'il y a une différence entre une part au monde futur (h'elek le'olam haba) et la "vie du monde futur" (h'ayei olam haba)

- cf. à ce propos le livre du Rav Dr. Daniel Reizer, "Dereh' Teshouva Horeita - Yiounim BeHilh'ot Teshouva LaRambam MeYoussadim al h'idoushav shel HaRav Yonathan Rozin", éd. Yad HaRav Nissim, p. 7-23 ; Alshikh au début de Yarim Moshé sur Avot.

Cordialement,