Des emails d'activation de comptes sont envoyés à nos utilisateurs. Vérifiez aussi dans votre dossier Spam / Courrier Indésirable ! Si vous n'avez pas reçu de mail contactez-nous à l'aide du lien ci-dessus.
Si notre message se trouve dans le dossier Spam, nous vous serions reconnaissants de le marquer comme "non-spam" (ou autre mention équivalente) afin de nous aider à atteindre les autres utilisateurs de Cheela.

Témoin douteux au mariage...

halkoum
Profile picture for user halkoum
jeu 26/05/2016 - 23:00

Bonjour, c'est à propos du témoins qui serait l'oncle du h'atan (frère de sa maman).

Si le mariage a déjà eu lieu et il y a eu beaucoup de personnes qui ont assisté à la houppa.

Une de ces personnes ne pourrait-elle pas témoigner et régulariser ainsi la situation en apposant tout simplement sa signature sur la ketoubah en présence du rabbin qui a fait ce mariage?

Rav Sam Elikan
dim 29/05/2016 - 08:19

Shalom,

1. Si les témoins ont été "identifiés" et que le marié a dit : "seuls vous, êtes mes témoins" (yih'oud 'edim) - et qu'un des témoins était effectivement l'oncle du marié, il faudra, a priori, "refaire" l'acte d'acquisition du mariage, discrètement, avec deux témoins valides et le rabbin (sans les bénédictions des "fiançailles"- kidoushin).

2. Si le marié n'a pas "limité" les témoins, tel que mentionné plus haut, a posteriori, on pourra compter quelqu'un présent au mariage comme témoin ; le rabbin qui a fait le mariage lui même peut apposer sa signature, comme témoin (cf. Sh. Ar. HM 36,1 et comm. ad loc. surtout Gra, Sma, Shah' et Netivot ; resp. Panim Meirot III, §26; resp. Rashba, §1189; Beit Shemouel sur EH 42, s.k. 7; cf. aussi resp. H'atam Sofer, III (EH I), §100).

Pratiquement, le mieux est d'en parler avec le rabbin qui a fait le mariage.
Cordialement,