Chapeau !

arale
Profile picture for user arale
sam 05/11/2016 - 23:00

Kvod Harav,

Mes parents sont originaires d'une petite ville d'Europe de l'est. Cette petite ville comporte une magnifique synagogue datant de plusieurs siècles construite avec le concours d'un roi polonais.

Les Allemands y ont mis le feu. Ne reste plus que les murs, les colonnes,le toit et quelques restes d'inscriptions en hébreu sur les murs. Plus de sefer Tora, plus d'office, etc.

Comme elle reste belle de l'extérieure et impressionnante de l'intérieure elle est régulièrement visitée.

Questions: ceux qui la visitent sont-ils tenus de mettre une kipa (ou un chapeau, etc) au même titre que dans uns synagogue en fonction ?

Doit-on se taire ou peut-on prononcer des paroles hol respectueuses? Par exemple évoquer le souvenir des générations de Juifs qui y ont prié?

Merci d'avance.

Rav Sam Elikan
mar 08/11/2016 - 03:45

Shalom,

1. Il n'y a pas d'obligation à proprement parler de mettre une kippa dans une synagogue, mais c'est un signe de respect, une norme à respecter, ainsi, il me semble évident que dans ce cas, on mette une kippa, comme dans n'importe quelle autre synagogue que l'on visiterait.
(cf. Otzar HaH'ayim (Ehrenreich), 1ère année (5685), revue du mois de Tishrei, p. 7-8).

2. Il n'est pas interdit de prononcer des propos respectueux sur l'histoire de la synagogue, de la communauté d'alors ou sur telle ou telle personnalité, par exemple, dans une synagogue, si ce n'est pas au moment de la prière.

(Sh. Ar. OH 151,1 et Arouh' HaShoulh'an ad loc, se'if 5 ; cf. aussi resp. Sridei Esh II, §12 ; cf. encore resp. LeHorot Nathan t. I, §6 ; cf. également resp. Da'at Sofer OH §21 ; l'article du Rav Guedalia Felder dans la revue HaDarom, n°13, p. 64-66 paru également dans la revue HaPardès, n°56 (1982), Adar, revue 38, pp. 16 et suiv. ; ainsi que les notes 33 et 34 du Rav Yitzh'ak Yossef dans son Yalkout Yossef, OH 151 - Lois de la sainteté de la synagogue).

Cordialement,