Les applications Android et iPhone ne fonctionnent pas pour le moment. Elles redeviendront fonctionnelles dans les prochains jours. Tenez-vous au courant sur le site et sur notre page Facebook !

Les synonymes de l'amour

mick636
Profile picture for user mick636
dim 11/12/2016 - 23:00
forme d'aimer:
il existe dans la torah différents mots pour parler d'amour et de relations sexuelles:
- pour Adam ont dit il connu Hava
- pour Isaac ont dit qu'il "plaisenta"(mésah'ek)
- dans les relations interdites, on parle de dévoiler la nudité
- dans "la captive" on parle de coucher(yichkav)
-parfois on utilise le verbe aimer(oéve)
Et ma liste n'est sans doute pas exhaustive.
Quelle nuance y a t il entre ces différentes expressions ?
Rav Sam Elikan
jeu 05/01/2017 - 08:34
Shalom,

1. Il existe plusieurs termes définissant les rapports sexuelles dans la Torah -

- "Bia" qui signifie le fait de "venir" (cf. Bereshit 19,31, etc.). Le Ramban explique qu'il s'agit du fait du rapprochement de deux être, l'un allant vers l'autre.

- "Yada" qui signifie "connaître", dans un sens profond et intime, en réalité la connaissance est la création d'un lien entre l'objet connu et le sujet connaissant, sauf que pour la Torah, la connaissance étant ici quasiment un lien d'appropriation spirituelle. Toutefois, le Ramban explique que ce n'est pas différent de "bia", mais plus "spirituel", de la même manière que le connaissance consiste au rapprochement d'un phénomène à sa compréhension intellectuelle, ainsi, il s'agirait ici aussi d'une idée de mouvement mutuel.

- "Sheh'iva" qui signifie le fait de (se) coucher. Ce terme marque dans la Torah, généralement, un acte forcé où l'homme s'impose à la femme, voire la viole (cf. Bereshit 34,2).

- la racine "Sh-G-L" qui est vue comme un acte "animal" et forcé de reproduction et n'apparaît que dans l'écrit mais pas à l'oral de la Torah (keri et ketiv) - cf. par ex. Devarim 28,30.

- "Metzah'ek", il n'est pas évident qu'il s'agisse de rapports, mais plus d'actes d'affection intime (cf. Ralbag, Or HaH'ayim, Shadal et R.D.Z. Hoffman, etc. sur Bereshit 26,8). Quoi qu'il en soit, même si l'on suit l'avis (cf. Rashi et Rashbam, ibid.) qu'il s'agit bien de rapports sexuels, il s'agirait plus de tentation, de jeu (cf. HaKetav veHakabala, id.).

2. Le concept d'erva - "nudité" est utilisé dans le cadre d'interdits ou pour marquer une grande honte liée à un dévoilement intime, c'est-à-dire d'une chose qui n'aurait pas dû être dévoilée de cette sorte là.

3. Il y a plusieurs termes pour parler du concept d'amour et du fait d'aimer.
Le verbe "le'ehov" en est un d'entre eux et il serait l'expression d'une volonté de donner ("hav").

Cordialement